Le Petit Nuage Bleu

Indochine

Aller en bas

Indochine

Message par LittleDolls le Ven 19 Nov - 20:33

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]




Indochine est un groupe de rock français, issu du courant new wave, formé en 1981.
Il a connu un succès relativement important dans les années 1980, en France mais aussi dans le reste de l'Europe, avec des titres comme L'aventurier, 3ème sexe ou Canary Bay.

Après un désintérêt manifeste des médias pour Indochine dans les années 1990, celui-ci retrouve le succès en 2002, avec la sortie de l'album Paradize dont est issu le single J'ai demandé à la Lune. Indochine aurait vendu (albums, singles et compilations compris) plus de dix millions de disques, ce qui en fait le groupe français le plus vendeur.




Membres

Nicola Sirkis (chant, guitare, synthés, harmonica depuis 1981)
Marco (basse depuis 1992)
Boris Jardel (guitare depuis 1998)
Oli de Sat (claviers, guitare depuis 1998)
Mr Shoes (batterie depuis 2002)
Matu (claviers depuis 2005)




Anciens membres

Stéphane Sirkis † (guitare, claviers, 1982-1999)
Dominique Nicolas (guitare, 1981-1995)
Dimitri Bodianski (saxophone, synthétiseur, 1981-1989)
Arnaud Devos (batterie, 1985-1986)
Diego Burgar (basse, sur scène en 1988)
Jean-My Truong (batterie, 1988-1994)
Philippe Eidel (accordéon, 1992)
Jean-Pierre Pilot (claviers, 1994-2001)
Alexandre Azaria (guitare, 1996)
Monsieur Tox (Xavier Géromini) (guitare, 1996-1997)
Monsieur Yann (Yann Cortéla) (batterie, 1996-1998)
Matthieu Rabaté (batterie, 1999-2002)
Frédéric Helbert (claviers, 2002-2003)




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



En novembre et décembre 1980 paraissent deux annonces dans Rock & Folk pour un groupe parisien nommé Les Espions qui cherche un bassiste et un chanteur. Dominique Nicolas et Nicola Sirkis y répondent et sont recrutés, le premier à la basse et le second au chant. Les deux acolytes deviennent rapidement amis et la musique de ce groupe étant trop compliquée à leur goût, ils décident de monter leur propre formation.

En mai 1981, Nicola Sirkis et Dominique Nicolas fondent le groupe Indochine avec l'aide d'un ami qui débute au saxophone: Dimitri Bodianski. Il ne leur faudra que quelques mois pour composer leurs premiers morceaux.

Le mardi 29 septembre 1981, ils donnent un premier concert au «Rose Bonbon» à Paris. Grâce à ce court passage sur scène, ils décrochent leur premier contrat avec une maison de disque.


En novembre 1981, ils enregistrent leur premier single avec les chansons Dizzidence Politik et Françoise (qu'est-ce qui t'as pris). Celui-ci ne leur vaut qu'un succès d'estime mais il a le mérite de faire découvrir le groupe aux critiques rock et aux médias.

Stéphane Sirkis, frère jumeau de Nicolas, rejoint officiellement le groupe et, en avril 1982, ils assurent les premières parties de Depeche Mode et de la tournée de Taxi Girl. L'engouement pour Indochine prend de l'ampleur à chaque passage sur scène, à tel point que le manager de Taxi Girl décide de les déprogrammer de la tournée craignant qu'ils ne fassent de l'ombre à son propre groupe. Indochine enregistre alors son premier album L'aventurier qui sort le 15 novembre. Le single éponyme, référence à l'univers de Bob Morane de l'auteur belge Henri Vernes, fait un véritable carton durant l'été 1983 en s'écoulant à 700 000 exemplaires. L'album n'est pas en reste avec plus de 250 000 exemplaires vendus. La presse exulte et elle décerne au groupe le Bus d'Acier 1983, récompense rock de l'époque.



Le 28 novembre, ils sortent leur deuxième album, intitulé Le Péril Jaune, qui reprend les thèmes exotiques et dansants du précédent. Un concert à guichets fermés est donné le 05 décembre à l'Olympia de Paris. Ils enchainent avec une tournée à travers toute la France durant l'année 1984. Le succès se confirme avec les singles Miss Paramount et Kao Bang, et l'album se vend à 225 000 copies en France.



Au début de l'année 1985, le groupe se consacre à l'écriture et l'enregistrement de son nouvel album qui sortira le 10 mai et sera sobrement intitulé 3. Délaissant les univers BD et asiatique qui ont fait leur succès, Indochine aborde des thèmes plus ambigus. Les chansons telles que 3e sexe, Canary Bay ou 3 nuits par semaine (inspirée de L'Amant de Marguerite Duras) font sensation.

C'est à cette période que le groupe commence à exporter sa musique hors de France et de l'Europe francophone en remportant un véritable succès dans les pays scandinaves. Une tournée de huit dates est organisée à travers la Suède et le Danemark. En 1986, le single 3ème sexe cartonne au top 50 et la tournée française passe par le Zénith de Paris pour quatre concerts sold out. Devant le succès remporté, elle sera prolongée par une tournée d'été. Serge Gainsbourg est également séduit et réalise le clip du titre Tes yeux noirs qui sera un des tubes de l'été 1986. C'est la consécration. En un peu plus d'une année, Indochine a écoulé plus de 800 000 albums et 1 300 000 singles en France.

En octobre 1986, pour fêter son cinquième anniversaire, le groupe décide de publier l'enregistrement du concert donné au Zénith de Paris. L'album sera vendu à plus de 350 000 exemplaires en France et marquera le début de leur succès au Pérou. L'album y sera certifié quadruple disque de platine pour plus de 150 000 ventes, un record pour le pays.



L'enregistrement de l'album 7000 danses se déroule entre la France, l'île de Montserrat et Londres. Le single Les Tzars, sorti pendant l'été 1987, fait l'effet d'une bombe tant il tranche avec ce que le public et les médias attendent. Sans concession et avide d'évolution, Indochine propose un album au son plus rock et à l'univers sombre. Et comme pour tout phénomène à la mode et au succès affirmé, les mauvaises langues se déchainent. Certaines critiques musicales n'hésitent pas à dire que le groupe est une vulgaire copie de The Cure, tandis que d'autres considèrent que Nicola Sirkis chante faux, et que leur musique ne tient la route en concert que grâce à des bandes pré-enregistrées. Malgré tout, l'album se vend à près de 400 000 exemplaires et, en mars 1988, Indochine débute une tournée qui les conduira en France, Belgique, Suisse, Canada et au Pérou pour quatre concerts à guichets fermés à Lima rassemblant 48 000 personnes.

L'année 1989 marque une première rupture dans la vie du groupe: Dimitri Bodianski décide de prendre ses distances pour se consacrer davantage à sa famille. Les trois autres membres choisissent de poursuivre l'aventure en trio.



Devenu trio, Indochine sort un nouvel album intitulé Le baiser en février 1990. Au-delà des références cinématographiques et littéraires qui ont inspiré Nicola Sirkis pour l'écriture des textes, l'album se veut plus abouti au niveau des arrangements et de la production avec un son plus acoustique qui se détache de la new wave des années 80. L'apport d'instruments tels que le violoncelle, l'harmonica, le santour ou le kemantche (instruments de musique iraniens) aux sonorités inhabituelles, renouvelle le "son" Indochine. L'album recevra cependant un accueil critique peu enthousiaste de la part de certains médias. Entré directement à la 9e place du Top album, le disque se vendra finalement à près de 250 000 exemplaires.

En 1991, Indochine fête ses dix ans d'existence. À cette occasion paraît Le Birthday Album, compilation regroupant dix-huit titres essentiels et un inédit, qui rencontre un succès considérable, réveillant la fibre nostalgique du public : plus de 600 000 albums sont vendus à travers l'Europe. En 1992, Indochine reprend la route à l'occasion du Birthday Tour qui attire une nouvelle génération de fans et permet au groupe d'entrevoir les années 90 sereinement. Cependant, la suite des événements sera plus chaotique.




En l'absence de soutien médiatique et de promotion de la part de la maison de disque, la sortie du nouvel album studio Wax, en novembre 1996, passe quasiment inaperçue en France (environ 50 000 exemplaires vendus, le cap des 100 000 aurait été dépassé en 2004). Il sera pourtant la première pierre de la résurrection du groupe. Principalement composé par les frères Sirkis avec l'aide d'Alexandre Azaria (guitariste) et de Jean-Pierre Pilot (claviériste), l'album a une tonalité plus "pop" que le précédent et semble vouloir surfer sur la vague "Brit Pop" qui sévit alors au Royaume Uni. Bien que les textes de Nicola restent fidèles à l'univers d'Indochine, une touche nouvelle apparaît, une sorte de "fausse naïveté adolescente".

Aux yeux des médias et même de leur propre maison de disque, Indochine est ringard et n'a plus d'avenir. Au cours de l'année 1997, Indochine est remercié par BMG qui ne les trouve plus assez vendeurs.

Le salut vient de la scène qu'Indochine arpente depuis dix-sept ans : le Wax Tour remplit de nombreuses salles. Au mois de mai, ils enregistrent dans une ambiance survoltée le concert donné à l'Ancienne Belgique (Bruxelles), qui sortira quelque mois plus tard sous la forme d'un double CD intitulé Indo-Live et édité par le label de TF1, Une Music. Grâce à l'appui d'une campagne publicitaire sur la première chaine européenne, le grand public s'aperçoit qu'Indochine existe toujours et le CD live s'écoule à 300 000 exemplaires. Le renouveau médiatique a débuté.

Au sein de la formation, les guitaristes se succèdent : Alexandre Azaria est remplacé par Mr Tox qui est lui même remplacé par Boris Jardel. En 1998, au vu de la réussite d' Indo-Live, Indochine décide de poursuivre sa série de concerts et entame une nouvelle tournée, le Live tour, qui attire un public de plus en plus nombreux.



Pour le nouvel album, Nicola fait appel, pour les arrangements, à Olivier Gérard (alias Oli de Sat), un fan du groupe qui s'est fait connaître en lui envoyant ses remix. Il entrevoit en effet, dans ce que lui propose Oli, de quoi faire évoluer, voire révolutionner, le son du groupe. Les compositions restent néanmoins l'œuvre de Jean-Pierre Pilot et des frères Sirkis.

Le samedi 27 février 1999, alors que l'enregistrement de l'album Dancetaria vient de commencer, Stéphane meurt d'une hépatite foudroyante. Nicola décide alors de continuer l'aventure : « Indochine vivra » dit-il, comme Stéphane le souhaitait. La sortie du CD sera retardée pour éviter une médiatisation morbide.

Dancetaria sort finalement dans les bacs en août 1999 : album sombre aux accents pop, glam et gothique, il bénéficie des arrangements modernes et des trouvailles sonores d'Oli de Sat et compte-tenu des circonstances dans lesquelles il fut composé et écrit, il sonne aujourd'hui comme un hommage à Stéphane avec des chansons comme She Night ou Atomic Sky.

L'album entre directement à la 14e place du classement des meilleures ventes de disque publié par le SNEP. Il sera le second acte, et certainement le plus important, de la trilogie qui ramènera le groupe au-devant de la scène. Près de 120 000 exemplaires sont vendus, par le simple bouche à oreille, le groupe étant toujours très peu médiatisé. Indochine repart à travers la France pour un Tour 99 riche en émotions. Deux dates sont à retenir : celle du concert à Forest National (Belgique) et celle du Zénith de Paris.

En 2000, le Dancetaria Tour reprend et le dimanche 27 février 2000, un concert est donné en mémoire de Stéphane. On peut y entendre plusieurs chansons écrites par ce dernier mais aussi des chansons inédites et des morceaux acoustiques. De là naît l'idée des Nuits Intimes, une tournée acoustique dans de petites salles. L'album acoustique des Nuits intimes sort début 2001.

C'est également en 2000 que l'ancienne maison de disque d'Indochine BMG fait opportunément paraître la compilation Génération Indochine sans l'accord du groupe. Les trois membres fondateurs, Nicolas Sirkis, Dominique Nicolas, Dimitri Bodianski et Lou Sirkis, la fille et héritière de Stéphane Sirkis, décident d'un commun accord d'assigner en référé la maison de disques devant le tribunal des prud'hommes, en demandant l'interdiction de la commercialisation du disque, ce qu'ils finiront par obtenir.



Suite à la tournée Nuits Intimes, Nicola lui-même finira par se retirer. Il faudra alors attendre 2002 pour assister à la renaissance d’Indochine. Accompagné de divers musiciens (dont Melissa Auf Der Maur, ex-bassiste de Hole et des Smashing Pumpkins), il présente Paradize et se lance à la reconquête des charts.

Pari gagné, Indochine joue à guichets fermés date après date. Le 19 décembre 2006, Nicola Sirkis et ses copains ont encore frappé un grand coup avec la sortie d’Alice & June, un ultime opus réalisé avec l'aide de Didier Wampas, Aqme ou encore Brian Molko de Placebo.

En Mai 2008, ils sortent un single "You spin me round", une reprise du groupe Dead or Alive, au profit de Reporters sans frontières pour "la liberté d'expression en Chine à l'approche des Jeux Olympiques".


L'album La République des Meteors est sorti le 9 mars 2009. Son enregistrement a débuté en juin 2008, dans les studios ICP à Bruxelles. Le premier single extrait de l'album, Little Dolls, est sorti le 10 décembre 2008.

Musicalement, cet album se démarque des deux précédents par l'utilisation de nouveaux instruments tels que le Toy piano, le ukulélé ou l'accordéon et par sa sonorité beaucoup plus pop. La thématique générale des textes est basée sur la séparation et la rupture amoureuse, symbolisée notamment par les hommes partant au front durant la première guerre mondiale.

A sa sortie, l'album est certifié disque de platine en France et disque d'or en Belgique. Lors de sa première semaine d'exploitation, il entre en seconde position des ventes en France avec 82 529 exemplaires vendus. Il entre également en deuxième position en Belgique et à la quatrième place en Suisse. En France, il se classe à la 11ème place des meilleures ventes d'albums pour l'année 2009, avec plus de 300 000 exemplaires mis en place dont 250 000 ventes réelles à ce jour.

Après les singles Play Boy et Le Lac, accompagnés par des clips réalisés par le canadien Patrick Boivin, un quatrième single, Un ange à ma table est diffusé sur les ondes radiophoniques depuis le 11 janvier 2010. Le clip qui l'accompagne a été réalisé par Nicola Sirkis lui même. Il est diffusé sur les chaines musicales depuis le 4 février et également disponible sur le site officiel du groupe.

Le Meteor Tour a débuté le 26 juin 2009 lors d'un "Prélude" à l'Olympia de Paris, puis a été suivi d'un concert donné sur les Plaines d'Abraham lors du Festival d'été de Québec le 14 juillet 2009 dans la ville de Québec. Une soixantaine de concerts sont prévus au total, dont la plupart affichent complets.

La tournée s'est poursuivie en France entre le 6 octobre 2009 et le 18 décembre 2009 et reprendra le 5 mars 2010. Point d'orgue de ce Météor Tour, un concert événement également complet, sera donné le 26 juin 2010 au Stade de France. Il sera l'occasion de fêter les (presque) trente ans d'existence du groupe. Pour mémoire, une banderole géante annonçant le concert avait été placée en deux temps sur le boulevard périphérique parisien porte de Saint-Ouen en décembre 2008.

Devant la demande incessante des fans de faire une date "classique" à Paris, le Météor Tour devrait s'achever à Paris Bercy le 15 Septembre 2010.
avatar
LittleDolls
Admin
Admin

Messages : 40
Date d'inscription : 15/09/2010
Age : 34

Voir le profil de l'utilisateur http://lepetitnuagebleu.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum